25
novembre
Par

Au mois de septembre 2016 le département d’architecture de l’INSA Strasbourg a accueilli trois étudiantes ukrainiennes de l’Académie de génie civil et d’architecture de Dnipropetrovsk dans le cadre d’une convention de coopération. En effet, il s’agit d’un partenariat ancien se traduisant depuis de nombreuses années par l’accueil d’étudiants ukrainiens en automne. Grâce à des financements européens, cette académie a également bénéficié du soutien pédagogique des enseignants en architecture de l’INSA Strasbourg.

Cette année Anastasia Ryzhkova, Yulia Makarova, Kateryna Yakovyshena ont pu faire le déplacement pour participer au stage intégré « charrette »  autour des futurs diplômés afin de les aider à finaliser leur projet de fin d’études.

Elles suivent le parcours francophone de la formation en architecture dispensée dans leur établissement en Ukraine qui comporte des enseignements d’architecture en français et des cours renforcés de la langue de Molière. A Strasbourg elles ont, notamment, pu améliorer leur vocabulaire technique et leur expression à l’oral.

Anastasia, Yulia et Kateryna ont beaucoup apprécié la ville de Strasbourg avec son riche patrimoine architectural, son histoire mouvementée et sa foisonnante ouverture culturelle.

Ce séjour d’études leur a permis de développement leurs compétences interculturelles au sein des équipes constituées pour les « charrettes » et de mieux comprendre la conception des projets architecturaux à la française.

« Nous avons trouvé des nouveaux amis », témoignent-elles avec un beau sourire aux lèvres avant de reprendre le chemin du retour.

Nous espérons que les liens tissés entre nos deux établissements puissent continuer à enrichir les échanges franco-ukrainiens pour que d’autres futurs jeunes architectes des deux pays puissent se nourrir de ces rencontres créatrices et amicales.

de gauche à droite Yulia Makarova, Anastasia Ryzhkova, Angelika Hamman et Rina Yakovyshena devant l'INSA de Strasbourg

Crédit photo : droits réservés

de gauche à droite Yulia Makarova, Anastasia Ryzhkova, Angelika Hammann et  Kateryna Yakovyshena devant l’INSA de Strasbourg

Par Angelika Hammann, responsable relations internationales, INSA Strasbourg

2 commentaires

  • Heureux de voir des étudiantes ukrainiennes effectuer des stages de formation à l’INSA de Strasbourg, où ma petite-fille Sarah Pariente, poursuit elle-même ses études (seconde année).
    Le motif de mon intérêt ? Sarah a elle-même une petite origine ukrainienne par sa mère, Katia Maiboroda.

    • Bonjour Monsieur,

      Excusez moi pour ma réponse tardive. Je viens juste de découvrir votre message.

      Votre témoignage me fait très plaisir ! Les échanges de ce type sont très enrichissants pour la jeunesse de tous les points de vue.
      Je pense souvent à nos amis ukrainiens qui doivent malheureusement vivre des moments de troubles politiques difficiles actuellement…
      Je souhaite une bonne continuation à votre fille au sein de notre établissement.

      Bien cordialement

      Angelika Hammann
      Head of Internatinal Office
      INSA Strasbourg

Répondre à MAIBORODA Jean
Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *