03
décembre
Par

Nous avons rencontré M.Chibane, coordinateur des étudiants de l’INSA Euro-Med, pour faire un premier bilan sur l’accueil des étudiants marocains à Strasbourg dans le cadre de ce partenariat.

L’Institut International des Sciences Appliquées Euro-Méditerranéen est le premier INSA international. Situé à Fès au Maroc et co-développé avec l’UEMF (Université Euro-Méditerranéenne de Fès) cette école d’ingénieur a fait ses débuts en septembre 2014 officiellement.  Elle est le résultat d’un travail de collaboration entre le Groupe INSA et l’UEMF. Ses diplômes sont reconnus par l’Etat marocain et français.

Un an minimum de mobilité

Lors de leurs deux premières années, les élèves de l’INSA Euro-Med étudient à Fès. Ils doivent ensuite effectuer leur troisième année dans un des 6 INSA de France ou dans un des établissements européens du consortium (Italie, Espagne, Portugal).  Ils retournent au Maroc pour leur 4ième année avant d’avoir la possibilité de repartir pour une nouvelle mobilité au cours de leur 5ième année : un des deux semestres au choix.

Depuis 2015, certains étudiants de l’INSA Euro-Med viennent effectuer leur année de mobilité ici à Strasbourg en Génie mécanique. Si de temps à autre il arrive qu’ils suivent quelques cours spécifiques, ils sont majoritairement affiliés aux classes de troisième année et suivent le même programme.  Globalement l’insertion se déroule bien.

Des apports positifs :

Cette coopération permet de promouvoir une dimension culturelle importante. Des liens se développent au fur et à mesure entre les deux établissements et un nouvel espace de recherches se créer, pour les enseignants chercheurs notamment. En effet, le système d’échange profite aussi aux professeurs. Chaque année des enseignants du groupe INSA partent enseigner de l’autre côté de la Méditerranée. Plusieurs projets de recherche naissent suite à  cette possibilité d’échange. C’est donc un aspect très important de la collaboration.

H.Diouri, étudiant en GM3 nous livre ses impressions

Etudiant de l’INSA Euro-Med en échange ici dans le cadre de sa troisième année d’étude, Hamza a bien voulu répondre à nos questions. Il est venu nous apporter son témoignage sur cette expérience qu’il vit en ce moment :

« C’est la première fois que j’étudie au sein d’une grande ville universitaire. Cela me change mais c’est une belle opportunité pour rencontrer d’autres étudiants internationaux. La vie étudiante est très riche. »

Il souligne également «  D’un point de vue éducatif il y a beaucoup de différences avec ce que l’on a fait en première et deuxième année à Fès. Ici les TP sont plus spécialisés, plus précis et moins généraux. Nous travaillons sur de nombreux  projets et j’apprécie cet aspect-là. »
Les cours magistraux sont en commun avec les étudiants en Génie mécanique, mais ils se retrouvent entre eux en TD, où l’ambiance est très bonne parmi ce groupe de 13 élèves.

Tous sont logés à la résidence universitaire de la Robertsau, Hamza souligne sa joie de traverser chaque matin cette belle ville de Strasbourg avec le Parlement Européen et le parc de l’Orangerie.  Il a notamment préféré choisir l’INSA de Strasbourg pour les possibilités qu’offre la ville en termes de culture et de proximité. «  Je ne voulais pas étudier dans une grande agglomération comme Lyon, Strasbourg m’attirait davantage et je ne regrette absolument pas mon choix. On y découvre la culture française et alsacienne, c’est très intéressant ».

Satisfait de ses premiers mois dans notre capitale alsacienne, notre jeune étudiant marocain pense qu’il gardera un très bon souvenir de cette expérience.

Remerciement à Monsieur Chibane, coordinateur des étudiants de l’INSA Euromed, pour cette entrevue et à Monsieur Diouri, étudiant Euromed, pour son témoignage.

Crédit photo : Droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *