31
mai
Par

Silvana Fittipaldi, coordinatrice du service des relations internationales de la Faculté des sciences exactes, d’ingénierie et de topographie (FCEIA - Facultad de Ciencias Exactas, Ingenieria y Agrimensura) de l’Université nationale du Rosario en Argentine a été accueillie entre le 2 et le 6 mai 2022 à l’INSA Strasbourg par le service des relations internationales (SRI).

Sur la photo de gauche à droite : Angelika Hammann, Silvana Fittipaldi, Anne Ankenmann, Diana Signolet.

Différentes rencontres avec des responsables pédagogiques et administratifs ont permis de renforcer la coopération entre l’INSA Strasbourg et l’Université Nationale du Rosario, et d’échanger sur les possibilité de mobilités entrantes et sortantes entre les deux établissements 

L’Université Nationale du Rosario compte actuellement environ 90 000 étudiants, 9 000 enseignants et en 2020 cette université comptait environ 7 000 étudiants étrangers dont 166 étaient européens et 17 français. 

La FCEIA compte actuellement 4 500 étudiants en formation et elle propose six offres de formation d’ingénierie dans les domaines suivants : génie civil, génie électrique, génie électronique, génie industriel, génie mécanique et topographie. 

La ville de Rosario, une ville verte où il fait bon vivre 

La ville de Rosario se trouve dans la région centrale du pays et elle fait environ deux fois la taille de Strasbourg en termes de superficie et de population.  Située à 3 heures en voiture de Buenos Aires, elle a beaucoup d’espaces verts et de nombreuses activités culturelles.  

Silvana Fittipaldi

Vue près du Musée d’art contemporain de Rosario

Contacter le service des relations internationales de l’INSA Strasbourg pour plus d’information sur ce partenariat.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

Vous êtes dans un espace d’expression institutionnel de l’INSA Strasbourg, veuillez ne pas y insérer de données relatives à votre vie privée ou contraire à l’ordre public et aux bonnes mœurs.