06
juin
Par

Durant l’année universitaire 2016-2017, l’INSA Strasbourg a accueilli 97 étudiants internationaux dans le cadre des conventions de coopération, que ce soit pour un semestre, une année académique ou dans le cadre d’un double diplôme. Le service des relations internationales (SRI) a réalisé une enquête de satisfaction auprès de ces étudiants afin de connaître les joies et les difficultés auxquelles ils ont dû faire face au cours de leur séjour. Sur l’échantillon questionné, le SRI a reçu 30 réponses dont voici la répartition par pays, ainsi que la durée de leur séjour en France et l’âge moyen des étudiants :

Mobilité

 

Ci-contre, les différentes raisons pour lesquelles les étudiants internationaux ont décidé de venir étudier à l’INSA Strasbourg (plusieurs réponses étaient possibles).

 

 

 

 

 

 

L’origine des informations dont les étudiants ont pris connaissance sur les possibilités d’études à l’étranger ainsi que les informations d’ordre plus général. Ces informations ont été jugées utiles par  90% des étudiants.

 

 

 

Visas

Concernant les visas, seuls les étudiants non-européens ont eu besoin de s’en procurer un. Les délais et les frais dépendent des pays d’origine des étudiants. Au Brésil, au Mexique, en Colombie et en Argentine le délai est de 1 à 2 mois et si les étudiants viennent dans le cadre des programmes de bourse Brafitec, Mexfitec et Arfitec, les frais du visa sont pris en charge. Si ce n’est pas le cas, le montant du visa s’élève en générale entre 150-200€.  En Inde et au Canada les délais sont plus rapides, de 3 jours à 2 semaines, et le coût est entre 60 et 100€.

 Logement

 

Cours de FLE

Mis à part les étudiants francophones de l’université  Laval (Canada) tous les étudiants internationaux ont pu suivre des cours de français langue étrangère (FLE) pendant la quasi-totalité de leur séjour à l’INSA Strasbourg (stage intensif de FLE et/ou cours extensifs tout le long de l’année académique). Grâce à ces cours leurs compétences linguistiques se sont améliorées et ils repartent ainsi avec un meilleur niveau en français. Malgré cela, certains étudiants auraient aimé avoir plus de cours de FLE afin d’être plus à l’aise pour suivre les cours de leur spécialité.

Intégration

 

 60% des étudiants se sont sentis bien intégrés, voire très bien intégrés, 10% pas du tout intégrés, 17% peu intégrés et 13% moyennement intégrés.

 

 

 

Bénéfices apportés par la mobilité

En ce qui concerne les bénéfices sur le plan universitaire, les avis sont assez partagés en raison de la cohérence des programmes des différentes universités avec l’INSA. 60% des étudiants ont tout de même déclarés être très satisfaits des enseignements, 33% moyennement satisfaits et 7% pas satisfaits.

Malgré cela, d’après les témoignages recueillis, cette expérience a été bénéfique, voire très bénéfique pour 90% des étudiants, sur le plan personnel et professionnel. Le fait de se retrouver dans un autre pays, découvrir une autre culture, pouvoir échanger et rencontrer d’autres étudiants internationaux et locaux ont été des choses très appréciées. De même que le fait de pouvoir suivre des cours en français, en apprendre plus sur leur spécialité, découvrir parfois une autre façon de penser et pouvoir utiliser les outils mis à disposition par l’INSA (notamment dans les laboratoires). Certains ont également beaucoup apprécié la possibilité de pouvoir faire un stage en France et de rencontrer des professionnels dans le cadre de leurs projets avec l’INSA.

Quelques conseils pour les futurs étudiants internationaux

Bien apprendre le français avant de se rendre en France, voilà le conseil qui revient le plus souvent. Pour beaucoup d’internationaux, le fait de ne pas connaître le vocabulaire technique utilisé par les professeurs leur a posé des problèmes pour comprendre tout le contenu des cours. En effet au début de leur séjour ils ont dû travailler plus que les étudiants français, le temps de trouver leurs marques et de progresser en français. Le deuxième conseil le plus récurrent est de ne pas hésiter à poser des questions aux professeurs, aux autres étudiants et au SRI si les informations ne sont pas claires. Il faut être précis en remplissant les dossiers et patients car les démarches administratives peuvent être longues, c’est pourquoi il faut aussi être prévoyant et se renseigner sur les procédures à suivre. En ce qui concerne les cours, il faut faire bien attention à choisir ce qui est le plus intéressant pour les étudiants en fonction de leur spécialité dans leur établissement d’origine et en fonction de ce qui est autorisé par l’INSA Strasbourg. Enfin, les étudiants internationaux conseillent aux futurs arrivants de s’impliquer activement dans la vie universitaire à Strasbourg et dans les activités proposées par le Bureau des Elèves de l’INSA Strasboug afin de pouvoir profiter pleinement de leur séjour et de garantir leur intégration auprès des étudiants locaux.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *